Sucres : attention aux sucreries consommées par les enfants

0

Les enfants consomment trop de sucres ! Tel est le constat de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) dans un nouveau rapport rendu public récemment. L’organisation alerte sur la consommation de sucre type bonbons, sodas, chocolats et gâteaux par les plus jeunes et prône la vigilance concernant les produits étiquetés « sans sucres ajoutés » et les sucreries.

Les enfants ont une alimentation trop riche en sucres 

Au travers de ce rapport, l’Anses constate que 75 % des enfants de 4 à 7 ans, 60 % des 8-12 ans et 25 % des 13-17 ans ont une consommation excessive de sucres. L’organisation sanitaire Anses juge ces excès de sucres « préoccupants », car elle rappelle que les bonnes ou mauvaises pratiques alimentaires s’acquièrent dès l’enfance. Ces habitudes prises par les enfants peuvent être conservées à l’âge adulte. Rappelons qu’une consommation excessive de sucres peut engendrer certains soucis de santé comme l’obésité ou même le diabète dans le futur. Les aliments sucrés favorisent aussi l’apparition de caries dentaires.

La professeure Irène Margaritis, cheffe de l’unité de l’évaluation des risques associés à la nutrition de l’agence sanitaire, prévient également que certains produits alimentaires contenant des glucides, obtenus hors des rayons bébés, sont intégrés à l’alimentation des enfants à un trop jeune âge (avant 4 ans). Les sucres sont également excessivement présents au goûter des enfants, notamment en forme de jus, de pâtisseries, de biscuits et de gâteaux.

Alimentation : attention aux sucres cachés et aux sucreries, rappelle l’Anses 

Par ailleurs, l’Anses recommande aux parents de rester vigilants face aux produits industriels avec la mention « sans sucres ajoutés », notamment les céréales, les compotes et certains produits laitiers. Selon elle, ces articles contiennent des ingrédients naturellement sucrés, à l’instar du moût de raisin, des extraits de jus concentrés et des raisins secs. La prise de ces produits par les enfants peut en effet conduire à une surconsommation de sucre. D’autre part, les experts de la santé découragent les parents à utiliser les sucreries comme récompenses. Il est préférable de leur donner un fruit ou un jus de fruits frais fait maison en guise de petite récompense pour un travail bien fait par les enfants, par exemple. 

Optez pour des alternatives alimentaires saines et le fait maison 

Afin de limiter les sucres rapides dans l’alimentation des enfants, il est recommandé de trouver des alternatives alimentaires plus saines, avec un faible indice glycémique. L’Anses conseille aux parents de privilégier les produits laitiers nature sans sucres, les fruits frais ou fruits à coque au lieu de sucreries. Les amandes, noix, pistaches ou encore noisettes (pour ne citer que ceux-là) peuvent en effet être servies comme « snack » pour les enfants. Riches en protéines, en oméga-3 et en magnésium, les fruits à coque ont de nombreuses valeurs nutritionnelles et aident à lutter contre de nombreuses maladies. 

Enfin, pour mieux contrôler l’alimentation des enfants et éviter les sucreries, il est préférable de favoriser le fait maison. Les bons petits plats préparés à la maison prennent en effet plus de temps, mais vous donnent aussi la possibilité de mesurer la quantité de sucres ou encore de matières grasses administrées. La préparation des repas est également un moyen de passer de bons moments en famille et d’initier les enfants à la cuisine. Finalement, c’est toute la famille qui en profite.

Avec AFP Relaxnews
Crédit photo : Manger trop de sucres est mauvais pour les enfants @ AFP Relaxnews

Laisser un commentaire

Aucun commentaire

vergeture grossesse traitement
Comment enlever des vergetures
acné rosacée traitement naturel