Allaitement de bébé: halte aux idées reçues !

0

Âge limite pour allaiter son bébé, incapacité à produire du lait maternel ou encore douleur, nombreux sont les mythes qui perdurent autour de l’allaitement. À l’occasion de la Semaine mondiale de l’allaitement (1er au 7 août), revenons sur les idées reçues concernant cette pratique.

Idée reçue sur l’allaitement de bébé pendant les 6 premiers mois

L’Organisation mondiale de la Santé recommande vivement à la maman de donner le sein exclusivement à son bébé pendant les six premiers mois de sa vie, ceci afin de protéger sa santé et « d’assurer [sa] survie ». Cette pratique est conseillée en raison de l’apport nutritif et riche en anticorps du lait maternel. L’allaitement exclusif pour la survie des bébés est notamment recommandé dans les pays en voie de développement, où il n’y a souvent pas d’eau potable.

Allaitement : une maman peut ne pas produire assez de lait maternel

Autre idée reçue sur l’allaitement, le manque de lait maternel, notamment chez les femmes avec une petite poitrine. L’association La Leche League indique que la lactation ne dépendant en aucun cas de la taille de la poitrine, qui peut d’ailleurs varier en densité, en couleur et en position d’une maman à l’autre. Dans la grande majorité des cas, les mères devraient donc pouvoir allaiter leur bébé sans aucune difficulté.

Bébé : il n’est pas recommandé de donner le sein au-delà de 2 ans

Certaines personnes pensent qu’allaiter un bébé au-delà de 2 ans n’est pas une bonne idée. Or, Patricia Coutable, consultante en lactation, explique que l’allaitement peut durer quelques années de plus. Selon elle, « le processus naturel de sevrage chez l’enfant est situé entre l’âge de 3 et 6 ans. Mais culturellement, c’est difficilement accepté, du moins en France ». Dans les pays scandinaves par exemple, cette pratique est bien acceptée, car c’est la norme chez la maman.

L’allaitement empêche-t-il vraiment de tomber enceinte ?

Le cycle menstruel se remet en place petit à petit après un accouchement. Néanmoins, chez les mamans qui allaitent, ce processus peut prendre plus de temps. Ceci est notamment dû à la stimulation de la prolactine, une hormone produite pendant l’allaitement, et qui empêche l’ovulation. Ainsi, les chances de concevoir un bébé sont réduites.

Avec AFP RelaxnewsCrédit Photo: Allaiter votre bébé profite à sa santé @ AFP Relaxnews

Auteur

Eglantine Bonville

Eglantine, longue expérience dans l'univers du Mobile et des services ludiques, utilise toutes ses compétences pour mettre en avant tous les atouts de l'appli Badabim. Maman, rédactrice, spécialiste du marketing... un mélange de qualités pour vous servir :).

Laisser un commentaire

Aucun commentaire